Taille du texte : petit / moyen / grand

à lire aussi...

Pourquoi la Plate-forme Gérontologique Grassoise ?

Pourquoi la Plate-forme Gérontologique Grassoise ?
Le concept de fragilité

La menace majeure pour l’espérance de vie active, c’est-à-dire sans incapacité, est le développement d’une fragilité chez la personne âgée. Cette espérance de vie active est aujourd’hui de 12 ans pour les femmes de plus de 65 ans (sur 20 ans d’espérance de vie) et de 10 ans pour les hommes de plus de 65 ans (sur 16 ans d’espérance de vie).

La charte « Gérontologie Grassoise »

Objectif du réseau

La charte « Gérontologie Grassoise »

Améliorer la prise en charge des personnes âgées et leur qualité de vie, en favorisant l’amélioration de la qualité des interventions de l’ensemble des professionnels et la synergie des compétences par un travail en complémentarité entre les différents intervenants concernés : sociaux, soignants et aidants naturels, institutionnels et libéraux.

La réalisation de ces objectifs sera développée à travers un travail en réseau et la complémentarité des intervenants auprès des personnes âgées :

  • Dans un respect de son libre choix, par une information complète et loyale,
  • En privilégiant le soutien à domicile dans les conditions les mieux adaptés à leurs besoins.

Une conduite gérontologique globale

Les principes de fonctionnement devront reposer sur :

  • La mise en place d’une information accessible, pertinente, complète et rapide par :
    • La recherche, la mise en commun et la mise à disposition d’informations couvrant le champ multidisciplinaire des besoins des personnes âgées, social et sanitaire, en particulier : existence et accès aux services et structures adaptées, accès aux droits sociaux.
    • L’existence d’une réelle accessibilité pour l’ensemble des intervenants à ces bases d’informations.
  • La réalisation d’un traitement personnalisé et évolutif de la demande, d’une réponse et d’une orientation, adaptées aux besoins et choix de vie de la personne âgée, pour préserver au maximum son autonomie.
  • Le développement d’une attitude préventive par :
    • La sensibilisation de l’ensemble des intervenants aux facteurs de risques et aux signes d’aggravation.
    • Le repérage et la prise en charge précoce des situations problématiques.
    • La mise en œuvre et l’exploitation d’une évaluation gérontologique pluridisciplinaire.
  • La garantie d’inclusion dans le réseau des personnes âgées, demeurant sur le bassin grassois, sans discrimination, dans la limite du nombre de prise en charge nécessaire au respect des budgets alloués.
  • L’amélioration de l’efficacité de la prise en charge par :
    • La mise en œuvre de techniques de travail en complémentarité pour créer une synergie entre les acteurs.
    • La formation et le soutien des professionnels dans l’acquisition et la mise à jour de leurs connaissances en gérontologie.
    • L’accompagnement et le soutien aux aidants naturels.
    • Le soutien des professionnels libéraux, des services de soutien à domicile et des EHPAD dans leurs démarches d’amélioration de la qualité des soins et de leurs prestations.
  • La participation et l’information des usagers, des aidants professionnels, naturels ou bénévoles sur les modalités de coordination et de pilotage de la plate-forme par :
    • Le Comité de pilotage de la plate-forme de gérontologie
    • Le comité opérationnel de la plate-forme de Gérontologie Grassoise
    • Les commissions de travail : Ethique et médiation – Collège des formateurs – Développement des concepts et outils du réseau – Evaluation du réseau.

Engagements

Principes éthiques :

  • La personne âgée est au cœur des préoccupations des acteurs du réseau.
  • Toute personne dispose d’un droit inaliénable à la confidentialité des éléments qui concernent sa situation financière, psychologique, sociale et sa vie privée. La plate-forme s’engage à mettre en œuvre les dispositifs nécessaires aux garanties de ce droit :
    • Lors du traitement et de la mise à disposition des informations concernant les personnes prise en charge par la plate-forme.
    • Lors de la transmission des données et de leurs stockages.
  • Pour les acteurs, le travail en réseau est une démarche volontaire et implique l’adhésion aux principes fondateurs.

Les acteurs s’engagent à :

  • Respecter la dignité de la personne au travers notamment de son accord, lors de son entrée dans le réseau, pour la démarche médico-sociale proposée et les modalités de prise en charge. Un « protocole de consentement » contenant un « document d’information aux usagers » sera fourni conformément à l’article D. 766-1-3 du Décret n°2002-1463 du 17 décembre 2002.
  • Garantir une vigilance accrue sur la circulation des informations relatives aux personnes et sur les modalités précises qui garantissent la confidentialité.
  • Favoriser le décloisonnement institutionnel par des pratiques pluridisciplinaires et inter institutionnelles.
  • Mettre en application la politique gérontologique régionale construite autour des thèmes suivants :
    • La coordination des services autour de la personne âgée.
    • La qualité des soins et des services
  • S’impliquer dans le partage d’expériences et d’échanges de savoir avoir avec d’autres professionnels pour faire évoluer leur propre pratique et œuvrer pour l’amélioration des prise en charge en général.
  • Chaque acteur est responsable de ses actes et s’engagent à ne pas utiliser le réseau à des fin commerciales. A Plate-forme s’engage à garantir l’indépendance professionnelle de chaque acteur, médecin ou non, malgré l’exercice en réseau.
  • Les institutions, les associations et les établissements s’engagent à donner les moyens à leurs professionnels de respecter ces engagements.

Dans la même rubrique :