Taille du texte : petit / moyen / grand

à lire aussi...

La charte « Gérontologie Grassoise »

La charte « Gérontologie Grassoise »
Objectif du réseau

Améliorer la prise en charge des personnes âgées et leur qualité de vie, en favorisant l’amélioration de la qualité des interventions de l’ensemble des professionnels et la synergie des compétences par un travail en complémentarité entre les différents intervenants concernés : sociaux, soignants et aidants naturels, institutionnels et libéraux.

Des réponses adaptées

Des réponses adaptées

Les données actuelles suggèrent qu’en médecine de ville, les sujets n’ayant aucune difficulté pour la réalisation des activités de base de la vie quotidienne (ADL), mais présentant déjà des limitations dans la réalisation des activités instrumentales de la vie quotidienne (IADL), sont les plus à même de bénéficier d’une évaluation gérontologique.

Le Professeur L.Rubenstein a été le premier, aux Etats-Unis, à démontrer l’intérêt de l’évaluation gérontologique multidisciplinaire en unité spécialisée.

Depuis de nombreuses études ont été réalisées et une première méta-analyse en 1993 atteste que la mise en pratique de programme d’évaluation et de suivi des personnes âgées permet de diminuer la mortalité et d’améliorer les capacités fonctionnelles.

Une méta-analyse de 1997 démontre que l’application de programmes d’évaluation gérontologique multidisciplinaire à domicile, par des équipes spécialisées, est efficace.

Dans la population ayant bénéficié de ces programmes on note :

  • Une diminution du risque de mortalité à 12 mois
  • Une augmentation de la probabilité d’habiter son domicile après un an
  • Une diminution du nombre de réadmission à l’hôpital
  • Meilleure probabilité d’amélioration cognitive pendant le suivi
  • Meilleure réhabilitation de l’autonomie.

Dans la même rubrique :